Manufacture de Limonaires et d'Orgues de Barbarie

L'EQUIPE

Le métier de Facteur d'Orgues a de multiples facettes.
En voici les éclats

Imaginez des orgues magnifiques, énormes de possibilités, bruissant de vents contenus, et pas d’instrumentistes ; personne pour faire clamer ces sonorités intériorisées. Impensable ; car en concevant l’orgue, nous imaginons le répertoire. Nous donnons à l’instrument, sa tessiture, son ambition, ses timbres mais surtout sa littérature...Michel Amirault, est de ceux pour lesquels la musique n’a pas de secret. Initié dès l’enfance à la musique populaire et aux chanteuses du même nom, il joue de tous les instruments, et devrait même recevoir les palmes pour ses interprétations au tuba. Il arrange pour tous les goûts, avec les accents pathétiques de Fréhel ou Damia, le swing de Trenet, la poésie de Brel, ou la rudesse de Ferré. Mais il fait du sur-mesure pour de l’argentin (les tangos d’Haydée Alba). Il se joue de toutes les difficultés, même quand l’orgue n’a que peu de notes, et vous savez que ça, c’est vraiment un exploit. Ses qualités de musiciens n’ont d’égales que son humour qui est décapant. Rien d’étonnant alors, qu’il fasse partie de la bande à Ludion...
Michel AMIRAULT
décédé le 4 Avril 2001
Arrangeur
Vous pensez bien que ce qui fait l’intérêt, la qualité d’un orgue, c’est le son, précisément l’harmonisation. Et chez nous, c’est l’affaire de Claude.Pendant son apprentissage chez Müller, à Colombes, Claude Armand a commencé par observer comment faisaient les Anciens. En 1970, quand il ouvre son propre atelier à Ganac, en Ariège, il restaure essentiellement des instruments du XVII et XVIII ème siècle en Midi-Pyrénées. Par la suite, il s’attache à créer de petites orgues positives dont la particularité est de rester transportable, pour l’accompagnement de chorale ou d’orchestre tout en gardant le maximum de possibilités musicales. Cette expérience, mais aussi son ouverture d’esprit l’amèneront à rejoindre le Ludion pour s’épanouir au sein d’une équipe - ses recherches sur les orgues portables le rapprochant tout naturellement des orgues mécaniques.Partagé entre son Ariège natal, ses petits-enfants et ses multiples activités, sa vocation de «caresseur d’oreilles» lui procure beaucoup de plaisir, et partager le plaisir n’est-ce pas la plus belle façon de vivre en harmonie.
Claude ARMAND
Facteur d'Orgues
Depuis 20 ans que Le Ludion fait des orgues, des cartons perforés, il faut bien que nous ayons constitué une équipe. Et c’est avec cette équipe que nous vous rendons heureux !...Il est donc naturel que nous vous présentions celle-ci, en commençant (attention choix difficile !) par celui qui assure la pérennité de l’esprit maison : Philippe Belluzzo.La trentaine, d’origine toulousaine, célibataire, il a commencé sa vie professionnelle comme apprenti, mais a rapidement franchi les échelons, et veille maintenant à la bonne marche de l’atelier.Habile ébéniste, spécialisé dans le tournage, il ne dédaigne pas le travail des métaux, mais là ou il excelle, c’est dans la conception et la réalisation de ces machines qui nous simplifient la vie.On lui doit la presse et la déligneuse à cartons, la mise au point des systèmes d’entraînement de nos orgues, la couverture de notre hangar à bois (ceux qui nous ont rendu visite savent...) C’est lui aussi qui assure la réalisation et le montage des décors des différentes manifestations auxquelles vous êtes régulièrement conviés.Son dévouement n’a d’égal que sa susceptibilité, qui est grande, mais avec lui Le Ludion construit tous les jours, son histoire.
Philippe BELLUZZO
Tourneur sur bois
Un orgue de barbarie doit faire le maximum d’effet avec le minimum de moyens. Mais ça ne veut pas dire pas de moyens du tout. D’où l’importance du décor, du choix des motifs et de leur réalisation.Vous avez souvent eu l’occasion d’apprécier les peintures de Sandrine Bouvier, notre décoratrice. Elle doit traduire vos envies, exaucer vos souhaits, participer à la réalisation de votre rêve.Avec ses pinceaux, ses chiffons, ses pigments, elle travaille le buffet brut, le prépare, l’enduit, puis commence à le recouvrir de multiples couches, pour donner à ses oeuvres cette transparence inimitable. Je ne vous dévoilerai pas plus ses secrets, elle m’en voudrait terriblement, ce qui n’arrangerait rien à son caractère.Passant du décor traditionnel d’orgue de rue, à la conception complète d’une décoration, elle trouve toujours la couleur juste, le camaïeu délicat. Sans conteste, elle habille bien nos orgues et leur confère cette dimension qui en fait de véritables petits tableaux. J’espère que vous serez d’accord avec moi.Je m’aperçois que pour la troisième fois je vous parle du caractère des membres de notre équipe, sans doute parce que chacun d’entre nous développe une forte personnalité. C’est, dans un petit groupe comme le nôtre, un gage de solidité et d’autonomie, donc d’une efficacité certaine à bien vous satisfaire.
Sandrine BOUVIER
Peintre décoratrice


Ève CHAILLAT
la Patronne
patronLe patron
Philippe CRASSE
Facteur d'Orgues et Patron, quand la patronne le veut bien
Je vous ai déjà parlé du son, donc du fond, mais je m’aperçois qu’il faut maintenant en venir à la forme.Dans un orgue de foire, de concert ou de barbarie, la forme permet d’identifier du premier coup d’œil le style, la prétention, la classe de l’instrument. Et quoi de plus significatif de la forme que cette caresse de l’outil qu’est la sculpture.Luthier de formation, sculpteur de passion, Jacques Grandchamp n’en est plus à son coup d’essai. Le Ludoclip, Mary Poppins, Bacchus, les Sirènes du Baladin, c’est lui... Lui encore qui invente cette « Mistinguett » entraîneuse d’Opéra, cadençant Cupidon et l’Amour masqué. Il aime les femmes-femmes avec du corps et de la poitrine, mais du tempérament aussi. Il aime ses personnages, à qui il donne vie en relief. Il crée aussi d’impossibles violons aux formes acoustiques, et s’il vous propose la botte, c’est de violons-sabots, qu’il s’agit.
Jacques GRANDCHAMP
Sculpteur
Arrangements en direct-Mortier
Richard LEGARDEUR
Arrangeur
Pose de soupapes sur le sommier d'un Mortier
Ludovic PAUL
Facteur d'Orgues

 

 
Robert SEGONNE
Ebéniste
 

Courrier
LE LUDION , 302 avenue de Fronton
F - 31200 TOULOUSE (FRANCE)
Tel +33 561 573 722
Mobile +33 607 624 394

MàJ 10/02/2007